En langage d’initié, communiqué de presse se dit " CP ". Il s’agit d’un texte synthétique qui tient généralement sur un recto, voire un recto/verso si vous prévoyez des illustrations ou des encadrés. Il informe les journalistes d’une nouveauté ou d’un fait marquant dans la vie de l’entreprise. Attention, ce n’est pas une publicité ! Son ton est plus neutre, moins dithyrambique.

5 conseils pour améliorer vos communiqués de presse

  1. Accorder de l’importance au titre de vos communiqués
    Le titre est primordial, c’est ce qui est vu au premier coup d’oeil. Il doit donc être attractif, concis, court et bien résumer l’information principale de votre communiqué. Portez également de l’attention au vocabulaire utilisé, il est le reflet de votre expertise et donc de votre crédibilité.
  2. Rédiger un chapeau résumant votre information
    Le journaliste n’a pas beaucoup de temps à consacrer à la lecture de votre communiqué. Le chapeau est donc un bon moyen de résumer en quelques lignes dès les premières secondes de lecture les principales informations que vous souhaitez communiquer aux journalistes. Afin de les inciter à continuer leur lecture, assurez-vous que celui-ci réponde aux 5 questions WH : Who, what, where, when and why ? Votre information sera ainsi parfaitement résumée.
  3. Hiérarchiser bien vos informations
    Afin de faciliter la lecture et la compréhension des informations, regroupez celles-ci en paragraphe par sujet/thème en utilisant des sous-titres pour chacun. Il est important également de commencer par les informations les plus importantes : adoptez la stratégie de la pyramide inversée.
  4. Ajouter des contenus multimédias
    Enrichissez vos communiqués avec de belles photos, des vidéos (présentation de produit, teaser d’un événement, interview du directeur…), des graphiques, des présentations interactives… Vous pourrez ainsi augmenter l’intérêt des journalistes pour vos informations et surtout les plonger dans votre univers de marque ou d’entreprise.
    Un bon communiqué de presse doit donc être soigné tant au niveau rédactionnel qu’au niveau graphique afin de retenir l’attention des journalistes et multiplier les retombées presse.
  5. Indiquer vos cordonnées au bas de la page de votre communiqué de presse
    Si un journaliste est intéressé par l’information que vous diffusez, il pourra très facilement (re)prendre contact avec vous.